Bien-être

Comment bien utiliser un rameur ?

Le rameur gagne en popularité auprès des particuliers amateurs mais aussi des sportifs professionnels. Et pour cause, il sollicite 90% des muscles du corps. Polyvalent, il est idéal pour développer les muscles, faire des séances de cardio, perdre du poids, améliorer son bien-être etc.

Comment bien utiliser le rameur ? C’est la question que se posent de nombreuses personnes avant d’acheter cet équipement, et à juste titre. Car l’acquisition d’un appareil sportif doit avoir lieu en toute connaissance de cause. En effet, si le rameur peut sembler facile d’utilisation, il est important d’apprendre à le manier correctement pour progresser rapidement et obtenir les résultats escomptés. Découvrez dans cet article quelques conseils pour utiliser votre appareil à bon escient.

#1 Bien s’installer sur l’appareil

La première chose à faire est de régler la résistance du rameur. Pour les débutants, il est recommandé de se limiter à une résistance comprise entre 3 et 5. Le fait de régler le levier de résistance sur 8, voire 10 ne va pas développer votre force, ni augmenter l’efficacité de votre exercice, bien au contraire. Cela peut entraîner un épuisement rapide et vous risquez ainsi de compromettre vos efforts tout en vous exposant à des risques de blessures. Gardez à l’esprit que le rameur sollicite tout le corps. Il ne s’agit pas uniquement d’une question de force.

Installez-vous bien sur le siège et placez la sangle à vos pieds sans trop serrer. Les cale-pieds vous permettent de stabiliser vos pieds durant toute la séance. Assurez-vous que la sangle ne se desserre pas lorsque vous poussez vos talons. 

Vous êtes prêt(e) !

#2 Utilisez vos bras et vos jambes

Évitez de ramer tout le temps les bras pliés. Pour une bonne position de traction, veillez à solliciter les bras, mais aussi les jambes, de manière à bien répartir l’effort et protéger votre dos. En poussant sur vos jambes, vous ferez travailler vos quadriceps et vos fessiers.

#3 Gainez votre dos

Il est important de garder votre dos le plus droit possible dès la position de départ. Pensez à bien gainer votre dos en vous appuyant sur les muscles du tronc pour verrouiller le pelvis et le haut du torse. Une fois les jambes tendues, utilisez votre tronc et vos ischio-jambiers pour vous pencher en arrière afin de solliciter votre torse.

#4 Ramenez les coudes vers vous

Lors de la phase de retour de la traction, évitez d’écarter vos coudes, gardez vos bras pliés et tirez la barre jusqu’à toucher le bas de votre cage thoracique. Ne ramenez surtout pas la poignée du rameur trop haut. Cet exercice vous permet de stabiliser les épaules et de contracter le muscle grand dorsal, ainsi que les deltoïdes et les triceps. Les poignets doivent être dans l’axe des avant-bras et demeurer tendus au moment de tirer la poignée

#5 Ne vous penchez pas vers l’arrière

De nombreuses personnes ont tendance à se pencher exagérément en arrière. Sachez que vous ne faites que gaspiller votre énergie, tout en exposant le bas de votre dos à des dommages. Essayez donc de ne pas vous pencher au-delà de 100°.

#6 Contrôlez vos genoux

L’objectif lors de la phase de retour consiste à revenir sans difficulté à la position initiale. Pour ce faire, les genoux ne doivent pas entraver vos bras. Pliez vos genoux et gardez-les ainsi jusqu’à ce que votre corps soit près de l’avant de l’appareil, tout en serrant fermement la poignée de tirage.Si toutes ces consignes sèment la confusion dans votre esprit, ne vous découragez pas. Le rameur est un appareil intuitif. Il suffit de l’essayer et de prendre le temps de comprendre son fonctionnement pour l’adopter ! Et pour plus de praticité, vous pouvez opter pour un rameur pliable. Il n’est pas du tout encombrant et est idéal pour les petits espaces. Bon entraînement !

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *